Halgerda tessellata ( Bergh, 1880)

English version...

Cette espèce à été observée à : Réunion, Mayotte, Seychelles, Madagascar


Ordre : Nudibranchia
Sous ordre : Doridina
Famille : Dorididae
Distribution : Indo-Ouest Pacifique, de l'ouest de l'océan Indien à l'est de l'Australie
Taille maximale : 45 mm
Abundance :

Critères d'identification :

Les crêtes aplaties, jaune, jaune-brun à orange, séparent des espaces de couleur brun foncé avec des taches blanches brillantes

La partie lamellaire des rhinophores est noire (ou brun foncé) et la tige est blanc translucide avec une marque sombre sur la face postérieure

Les quatre à six branchies peu ramifiées sont d'un brun-violet foncé avec des pinnules blanches

Halgerda tessellata
Visualisation des critères d'identification...
Photo Sandrine Flodrops
Mayotte, Passe en S, 12 m, 4 mars 2009, taille : 25 mm

En savoir plus : Récapitulatif des observations et des périodes de pontes

Remarques :

Identification confirmée par Bill Rudman et Nathalie Yonow

Données bibliographiques :

Il existe deux patterns de coloration.
               - Le pattern du Pacifique. Les taches et points blancs sont relativement de petite taille sauf dans une large bande périphérique ou ils peuvent devenir nombreux et coalescents
               - Le pattern de l'Océan Indien. Les taches et points blancs sont relativement de petite taille et sont absent de la zone marginale.
    Le manteau est entièrement recouvert de crêtes irrégulières. À la jonction de deux ou de plusieurs de ces crêtes, se dresse un petit tubercule conique. En bordure du manteau il y a un certain nombre de petits tubercules coniques
    Il y a une ligne dorsale en position médiane, de couleur brun foncé, sur la partie postérieure du pied au-delà de l'extension du manteau
    Il y a en position marginale du manteau une fine ligne blanche ou jaune.
    Les fourreaux branchiaux et rhinophoraux sont bas et réguliers.
    Les rhinophores sont allongés, avec 19 lamelles sur un spécimen de 24 mm.
    Les quatre à six branchies peu ramifiées, forment un cercle complet autour de l'anus. Chez certains spécimens, l'axe des branchies est brun-violet foncé avec des pinnules blancs, sur d'autres spécimens les branchies sont blanches et parsemées de taches brun-violet foncé.
    Les tentacules oraux sont coniques.
    La partie ventrale est de couleur jaune pâle avec plusieurs grandes taches brun-violet en bordure du manteau. Il y a de nombreux points ou taches brunes longitudinales dans la moitié supérieure des côtés du pied
    Cet Halgerda se nourrit probablement d'éponges siliceuses.

Références :

Bill Rudman Seaslug site : Sea Slug Forum : Halgerda tessellata
   Nudipixel Halgerda tessellata

Publications :

Bergh, L.S.R. (1880). Malacologische Untersuchungen. In: C.G. Semper, Reisen im Archipel der Philippinen, Wissenschaftliche Resultate. Band 2, Suppl. 1 : 1-78, Pls. A-F.
    Valdès.A; Giosliner.T.M; (2001). Systematics and phylogeny of the caryophyllidiabearing dorids (Mollusca, Nudibranchia), withbdescriptions of a new genus and four new species from Indo-Pacific deep waters. Zoological Journal of the Linnean Society , 133: 103–198.
    Rudman, W.B. (1978) The dorid opisthobranch genera Halgerda and Sclerodoris from the Indo-West Pacific. Zoological Journal of the Linnean Society, 62 : 59-88.

Autres photos de Halgerda tessellata :


Philibert Bidgrain

Mayotte, N'Gouja, moins de 1 m, 8 avril 2015, taille : 10-12 mm

 


Sandrine Flodrops

Mayotte, Passe en S, 12 m, 4 mars 2009, taille : 25 mm

(a) Il y a une ligne dorsale en position médiane, de couleur brun foncé, sur la partie postérieure du pied au-delà de l'extension du manteau
   (b) La partie lamellaire des rhinophores est noire (ou brun foncé) et la tige est blanc translucide avec une marque sombre sur la face postérieure
   (c) Les quatre à six branchies peu ramifiées sont d'un brun-violet foncé avec des pinnules blanches
   (d) Le fourreau branchial est bas et régulier.


Marina Poddubetskaia

Mayotte, Passe en S bouée n°8, 17 m, 4 novembre 2003, taille : 16-18 mm

Les quatre à six branchies peu ramifiées sont d'un brun-violet foncé avec des pinnules blanches

Un spécimen avec un nombre important de points blancs dans les zones foncées.


Matthias Deuss

Mayotte,récif frandeant de Mtsange M'Bouini, moins de 1 m, 21 décembre 2009, taille : 30 mm

Il y a des taches noires surnuméraires (a) sur la base d'un rhinophore

Un spécimen avec un nombre important de points blancs dans les zones foncées et avec des rides orange non inter-connectées (b) .


Autres photos de l'Océan Indien

 Mayotte, H. tessellata avec un nombre important de points blancs dans les zones foncées, par Sylvain Le Bris

Réunion, Halgerda tessellata, à Les Avirons, par Sully Bachel  

Seychelles, Halgerda tessellata, à Mahé, par Christophe Mason-Parker

Mayotte, un couple de Halgerda tessellata, à N'gouja, par Philibert Bidgrain  

Madagascar, Halgerda tessellata, à Nosy Bé, par Alain-Benoît Rassat