Chromodoris hamiltoni     Rudman, 1977

English version...

Cette espèce à été observée à : Madagascar


Ordre : Nudibranchia
Sous ordre : Euctenidiacea
Super famille : Doridoidea
Famille : Chromodorididae
Distribution : Est de l'Océan Indien
Taille maximale : 60 mm
Abondance :


Critères d'identification :

Manteau bleu avec une large marge orange pâle à rose saumon entourée d'une fine bordure blanche et trois bandes longitudinales bleu profond à noir. Parfois présence d'une tache caractéristique orange au centre de la face dorsale.

Les branchies et les rhinophores sont orange. Les fourreaux des branchies et des rhinophores sont bordés d'orange

Le pied a une large bordure orange.

 

 

chromodoris hamiltoni
Visualisation des critères d'identification ...
Photo Alain Barrére
Madagascar, Andavadoaka, 2005

En savoir plus : Récapitulatif des observations et des périodes de pontes
   En savoir plus : Variabilité observée chez Chromodoris hamiltoni dans le Sud Ouest de l'Océan Indien

Remarques :

Identification confirmée par Nathalie Yonow
    Nous avons observé dans notre zone deux patterns classiques pour cette espèce : le pattern 1 avec des marques orange sur le dos
    Voir aussi pour comparaison Chromodoris quadricolor group
    Synonynyme : Aucun

Données bibliographiques :

Il s'agit d'une espèce très variable, de nombreuses variations sont observées :
          - La couleur de fond bleu est toujours bleue mais elle peut être très pâle sur certains spécimens, devenant blanche le long de la marge orange.
          - Il y a généralement trois minces lignes bleu foncé à noires sur le manteau, mais parfois il peut y avoir des lignes supplémentaires. Sur d'autres spécimens ces lignes peuvent être remplacées par des bandes diffuses, plus larges, orange à brunes.
          - Au centre de la face dorsale de certains spécimens il y a une zone ovale dans laquelle la couleur de fond est très pâle et ou les lignes bleu foncé deviennent d'une couleur orange sale.
          - Sur certains spécimens, la ligne médiane foncée sur le dos est presque complètement absente, elle persiste seulement entre les rhinophores. En arrière de cette courte ligne, on trouve une grande tache orange allongée qui s'élargit juste en avant des branchies.
          - Enfin sur d'autres spécimens, juste derrière les rhinophores, la ligne médiane bleu foncé est remplacée par une bande orange sale bordée de deux fines bandes orange.
   Il y a classiquement trois bandes longitudinales bleu profond à noir
          - Un bande centrale allant de la bande marginale en avant des rhinophores jusqu'au fourreau branchial.
          - Les deux autres, une de chaque côté, longent la bordure orange et se terminent en arrière des branchies .
   Il y a 11 à 15 branchies qui forment un cercle incomplet ouvert postérieurement
   Les côtés du pied sont bleu pâle, avec trois lignes bleu foncé allant de la tête à la queue. Les lignes centrales de chaque côté se rejoignent postérieurement en position médiane
   Le pied a une large bordure orange et le pore génital est entouré d'orange
   La tête et les tentacules oraux sont orange.
   Pika & Faulkner (1995) ont montré la présence de produits chimiques dans la peau, et des spicules dans l'estomac typique de l'éponge rouge vif Latrunculia (qui est maintenant considérée comme une espèce de Negombata). Plusieurs messages sur le forum de Bill Rudman suggèrent que C. hamiltoni peut aussi se nourrir d'une espèce de la famille des Thorectidae proche de Phyllospongia et deux autres messages associent C. hamiltoni avec à la fois l'éponge rouge Negombata et une éponge gris foncé de la famille des Thorectidae, probablement Petrosaspongia ou Semitaspongia
   Cette espèce est proche de Chromodoris quadricolor, mais il lui manque souvent la ligne blanche bien marquée entre la ligne noire externe et la marge orange de plus chez C. hamiltoni, la marge orange est plus pâle et un peu plus rose, et en général il a des taches supplémentaires orange dorsalement. C'est une espèce beaucoup plus variable que C. quadricolor
   Cette espèce ressemble aussi à Chromodoris elisabethina mais chez C. elisabethina, il y a une bande blanche entre le bord du manteau orange et la ligne extérieure noire tandis que chez C. hamiltoni elle est généralement absente...

Références :

Bill Rudman Seaslug site : Sea Slug Forum : Chromodoris hamiltoni
   Nudipixel Chromodoris hamiltoni

Publications :

Rudman, W.B. (1977) Chromodorid opisthobranch Mollusca from East Africa and the tropical West Pacific. Zoological Journal of the Linnean Society 61 : 351-397
   Pika, J. & Faulkner, D. J. (1995) Unusual chlorinated Homo-Diterpenes from the South African nudibranch Chromodoris hamiltoni . Tetrahedron , 51, 81898198.

Autres photos of Chromodoris hamiltoni :


Pattern 1 : avec des marques orange sur le dos

Alain Barrère

Madagascar, Andavadoaka, 2005

 

Il y a généralement trois minces lignes bleu foncé à noires sur le manteau, mais parfois il peut y avoir des lignes supplémentaires (a). Ces lignes peuvent être remplacées par des bandes diffuses, plus larges, orange à brunes (a et b).

 

 


Alain Barrère

Madagascar, Andavadoaka, 2005

Pattern 1 : avec des marques orange sur le dos

Avec une coloration orange intense


Sully Bachel

Madagascar, Ile aux Nattes, sec de lakana, 28 m, 20 octobre 2008, taille : 20 mm

Pattern 1 : avec des marques orange sur le dos

Mais avec une large bande blanche entre la marge orange et la ligne noire externe longitudinale.

 

 


 Autres photos de l'Océan Indien
En savoir plus : Variabilité observée chez Chromodoris hamiltoni dans le Sud Ouest de l'Océan Indien